Robotix-Academy Summer School 2019

Du 04 au 06 septembre 2019 s’est tenue à l’Université de Lorraine la troisième Université d’été Robotix-Academy.

Des assistants de recherche de toutes les universités partenaires de la Robotix-Academy se sont réunis pour apprendre les uns des autres dans différents ateliers. C’est déjà le troisième événement de ce type, après l’Ecole d’Été 2017 à Sarrebruck au centre ZeMA et l’Université de Liège ayant lieu en 2018.

Dans les ateliers de l’Université d’été, les bases théoriques sont mises en pratique au moyen de tâches concrètes : Cette année, l’Université de Metz a présenté une application robotisée dans laquelle le soudage était réalisé par rectification. Les assistants de recherche de l’Université de Liège ont présenté une simulation ROS (Robot Operating System) dans laquelle un robot mobile a été implémenté dans l’environnement ROS et contrôlé de manière autonome.

L’équipe de l’Université du Luxembourg a donné une introduction à la programmation d’un robot ABB. Ici, le robot devait exécuter un script prédéfini, que les assistants de recherche devaient ensuite apprendre. Dans son atelier, le centre ZeMA a présenté une méthode d’étalonnage d’une tête mobile. Il est réglé sur une surface et peut être approché par les coordonnées x, y et z. De plus, un Node-RED a été présenté, un kit de construction basé sur le Web avec lequel la tête mobile peut être programmée.

Ces questions et d’autres dans le contexte de la collaboration homme-robot seront traitées et discutées afin d’apporter une valeur ajoutée aux travaux scientifiques futurs. L’objectif de l’Université d’été est de développer un contenu qui intéressera également les entreprises de la Grande Région dans l’avenir.

Le programme de l’atelier a été complété par un événement de team-building : le soir, le groupe a assisté au spectacle “Morphosis” à la cathédrale Saint-Étienne dans le cadre des “Constellations de Metz”. Au cours de ce spectacle de projection vidéo, de nombreux événements historiques de la ville de Metz ont été visualisés et projetés sur la cathédrale afin de la présenter comme une institution contemporaine en constante évolution.